NOUVELLES
04/01/2016 05:54 EST | Actualisé 04/01/2017 00:12 EST

Attaque du Hezbollah libanais contre une patrouille israélienne à la frontière

Le Hezbollah libanais a attaqué lundi une patrouille de l'armée israélienne à la frontière entre les deux pays, provoquant des bombardements de représailles israéliens sur deux villages limitrophes, selon des sources de sécurité libanaises.

A Jérusalem, l'armée israélienne a confirmé qu'un engin explosif artisanal avait explosé près "de véhicules militaires" à proximité de la frontière et selon les premières informations l'attaque n'a pas fait de victime.

"L'armée a riposté avec des tirs d'artillerie ciblés", a indiqué le porte-parole de l'armée Peter Lerner sur Twitter.

Dans un communiqué, le Hezbollah a dit que ses combattants avaient détoné un engin explosif contre une patrouille israélienne dans les fermes de Chebaa, "endommageant un véhicule blindé et blessant ses occupants".

L'attaque a été menée en réponse selon le communiqué, à l'assassinat en décembre de Samir Kantar, une figure du mouvement chiite libanais tuée près de Damas par un raid imputé à Israël.

Le chef du Hezbollah Hassan Nasrallah avait promis de répondre à cet assassinat "à l'endroit et au moment que le Hezbollah le jugera appropriés".

str-rh-sah/lal/hj/tp