NOUVELLES
04/01/2016 02:22 EST | Actualisé 04/01/2017 00:12 EST

Après l'Arabie saoudite, le Bahreïn rompt ses relations avec l'Iran

TÉHÉRAN, Iran — Tout comme l'Arabie Saoudite, le gouvernement de Bahreïn a annoncé lundi sa volonté de rompre ses liens diplomatiques avec l'Iran.

La tension a augmenté au cours de la fin de semaine entre les puissances sunnites et chiites à la suite de l'exécution de 47 personnes en Arabie saoudite, dont un important leader religieux chiite.

Le ministre des Affaires étrangères saoudien Adel al-Jubeir a annoncé dimanche soir la rupture des relations entre Riyad et Téhéran.

Il a donné 48 heures au personnel diplomatique iranien pour quitter son pays.

Tous les membres du personnel diplomatique saoudiens en Iran ont été rappelés.