POLITIQUE
31/12/2015 11:51 EST | Actualisé 31/12/2015 11:52 EST

Voici ce qui touchera votre portefeuille en 2016

iStock

À compter du 1er janvier, comme chaque année, plusieurs changements aux politiques fiscales des gouvernements provincial et fédéral affecteront votre portefeuille. Voici un survol de quelques-unes d'entre elles.

Un texte de Denis-Martin Chabot

1. Réduction de l'impôt fédéral

Le changement le plus important qui touchera un grand nombre de contribuables est sans contredit la baisse d'impôt du gouvernement Trudeau.

« Nous aiderons davantage ceux qui en ont besoin en donnant moins à ceux qui n'en ont pas besoin. C'est le principe à la base de la réduction d'impôts pour la classe moyenne »

— Justin Trudeau, premier ministre du Canada, le 7 décembre 2015

Le taux d'imposition pour la tranche de revenus entre 45 282 $ et 90 563 $ diminuera de 1,5 %.

Pour les particuliers, cela représente un allègement fiscal moyen de 330 $ par année, et pour les couples, de 540 $.

« Quand nos gouvernements utilisent l'analogie "un café par jour", c'est à peu près ça que l'économie va représenter pour ces individus. »

— Pierre Lessard, associé chez Price Waterhouse Cooper

En contrepartie, il augmentera pour la tranche de revenu au-dessus de 200 000 $ de 29 % à 33 %

2. Plafond du CELI abaissé

Autre changement majeur à compter du 1er janvier: la réduction du maximum que l'on peut investir dans un compte d'épargne libre d'impôt (CELI) , qui passera de 10 000 $ à 5500 $ par année.

3. Régime de pension du Canada et Régie des rentes du Québec

Les prestations maximales du Régime de pension du Canada augmenteront de 13 $ par mois, pour passer à 1078 $ par mois.

Au Québec, les prestations de la Régie des rentes augmenteront à peu près du même montant pour atteindre presque 1078 $ par mois, au maximum. Les nouveaux retraités pourront obtenir un peu plus, jusqu'à 1092 $ par mois.

« Ça va encore donner un peu plus d'argent aux contribuables, de revenus additionnels, mais encore là, on parle d'un point deux pour cent [1,2 %] sur des montants qui individuellement ne sont pas très importants. »

— Pierre Lessard, associé chez Price Waterhouse Cooper

Au Québec toujours, le taux de cotisation à la Régie des rentes augmentera légèrement de 0,15 % - ou de 107 $ de plus par année au maximum pour les salariés - et de 214 $ pour les travailleurs autonomes.

4. Frais de garderie subventionnée au Québec

« Une contribution additionnelle modelée sur les revenus »

— Francine Charbonneau, ministre de la Famille du Québec, le 20 novembre 2014

Avez-vous prévu de mettre de l'argent de côté pour vos services de garde subventionnés?

Si votre revenu imposable dépasse 50 000 $ par année, il faudra payer un supplément lors de votre déclaration d'impôt. Pour un couple avec un revenu annuel net de 100 000 $, la contribution supplémentaire pour un enfant sera de plus de 800 $ pour l'année 2015.

5. Autres changements

D'autres changements vous attendent en 2016.

La Prestation universelle pour la garde d'enfants sera remplacée par une allocation pour enfants qui sera plus généreuse, comme l'a promis Justin Trudeau pendant la campagne électorale. Par contre, il a aussi l'intention d'annuler le fractionnement du revenu pour les familles.

En terminant sur une bonne nouvelle : les tarifs postaux n'augmenteront pas en janvier!