NOUVELLES
28/12/2015 11:08 EST | Actualisé 28/12/2016 00:12 EST

Washington salue la reprise de Ramadi par les forces irakiennes (Kerry)

Les Etats-Unis ont salué lundi la reprise de Ramadi par les forces irakiennes, une ville stratégique située à une centaine de kilomètres de Bagdad qui était occupée par le groupe Etat islamique.

"Nous félicitons le gouvernement irakien et les courageuses forces irakiennes, qui ont démontré tellement de persévérance", a déclaré le secrétaire d'Etat américain John Kerry dans un communiqué.

Les Etats-Unis et la coalition internationale qu'ils ont assemblé pour combattre l'EI en Irak et en Syrie, ont activement contribué à la libération notamment grâce à un important appui aérien.

Quelques heures seulement après la reconquête de Ramadi, le Premier ministre irakien Haider Al-Abadi s'est engagé à libérer son pays du groupe jihadiste.

"Si 2015 était une année de libération, 2016 sera celle des grandes victoires qui mettront fin à la présence de Daech en Irak", a déclaré M. Abadi dans un discours télévisé, en utilisant un acronyme en arabe de l'EI.

"Nous irons libérer Mossoul, qui sera le coup fatal infligé à Daech", a-t-il ajouté, en allusion à la deuxième ville irakienne, aux mains de l'EI depuis juin 2014.

dc/vog/elm