NOUVELLES
28/12/2015 12:25 EST | Actualisé 28/12/2016 00:12 EST

Montréal : le véhicule d'un chauffeur de taxi disparu a été retrouvé

Les policiers ont retrouvé cet après-midi au centre-ville de Montréal le véhicule d'un chauffeur de taxi de 52 ans disparu depuis une semaine.

Le chauffeur, Belkacem Si Lakhal, ne se trouvait pas à bord du véhicule. 

Les policiers se sont rendus sur place à la suite d'un appel d'un citoyen. Selon eux, il n'y avait aucune trace de violence sur les lieux.  Les policiers enquêtent pour déterminer depuis combien de temps le véhicule se trouve à cet endroit.

Belkacem Si Lakhal, un père de famille d'origine algérienne, n'a pas été vu depuis le 21 décembre. Il mesure 1,69 m, pèse 84 kg, a les yeux et les cheveux bruns. Au moment de sa disparition, le quinquagénaire portait un polar gris, des pantalons foncés et des souliers de course noir et gris.

Après avoir échoué dans leur tentative de localiser la voiture et le téléphone cellulaire de M. Si Lakhal, le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a lancé un appel à la population. Les policiers ont également fait le tour des hôpitaux de la région pour s'assurer que l'homme n'y avait pas été admis. Les relevés bancaires du chauffeur de taxi ne signalent aucune transaction depuis sa disparition.

« C'est un homme qui a des habitudes de vie très, très stables. Il va au travail et revient à la maison; ce n'est pas quelqu'un qui disparaît régulièrement, explique le porte-parole du SPVM Manuel Couture. Il n'a pas de problème de santé particulier qui pourrait avoir de graves conséquences à court terme. Il a des enfants, une conjointe, et il travaille dans l'industrie du taxi. »

Un dernier appel le 21 décembre

La femme de M. Si Lakhal, Florida Si Lakhal, est la dernière personne à lui avoir parlé, le 21 décembre. Au cours d'un appel téléphonique, M. Si Lakhal lui a dit qu'il était au centre-ville, à bord de son véhicule. Elle a raccroché vers 17 h 30. Elle est sans nouvelles de lui depuis.

La police ajoute que le chauffeur a déposé un client vers 18 h, dans le sud-ouest de Montréal. La femme du chauffeur souligne qu'il est anormal pour son mari de s'absenter sans donner de nouvelles. Il appelle normalement plusieurs fois pendant son quart de travail pour tenir sa famille au courant de ses allées et venues.

Mme Si Lakhal affirme qu'elle n'a pas remarqué de changement dans le comportement de son mari ni de signe de dépression. « Ce n'est pas dans ses habitudes, souligne-t-elle. Il a toute une responsabilité, des enfants. Ses parents sont ici. Il a parrainé son papa et sa maman. »

« L'homme a disparu, et on n'a pas retrouvé son véhicule non plus, résume M. Couture. Est-ce qu'il est parti? Est-ce qu'il est toujours dans son véhicule? Où se trouve le véhicule? Où se trouve l'homme?, se demande le porte-parole du SPVM. Oui, on a des raisons de [craindre] pour sa sécurité. »