NOUVELLES
28/12/2015 07:44 EST | Actualisé 28/12/2016 00:12 EST

Les travailleurs à pied d'œuvre à l'Hôtel de glace

Le retour du temps froid est accueilli avec soulagement par l'équipe de l'Hôtel de glace. D'ici l'ouverture le 4 janvier, une cinquantaine de travailleurs se relaieront 24 heures sur 24 pour s'assurer de livrer la structure à temps.

« Avec le froid et la neige qui continue de nous être acheminée de la forêt Montmorency, on a un bon optimisme », affirme le directeur général de l'Hôtel de glace, Jacques Desbois.

Cette année, les travaux ont commencé tardivement, le 18 décembre. 

« On connaît la situation la plus comprimée de notre histoire. On avait déjà vu commercer la construction le 15 décembre, mais le 18, c'est trois jours encore plus comprimés », souligne Jacques Desbois.

La douce température des derniers jours a compliqué la tâche des travailleurs.

« Enfin, la glace colle, on envoie de l'eau et ça fige instantanément, ce qui n'était pas le cas depuis quelques jours. La neige durcit, ce n'est plus de la sloche, c'est enfin une surface dure et beaucoup plus facile à travailler et à sculpter », explique le scupteur Martin Ernst.

La fermeture de l'Hôtel de glace est prévue le 28 mars.

L'année dernière, un record d'achalandage avait été enregistré avec plus de 103 000 visiteurs qui s'étaient présentés à l'Hôtel de glace.