NOUVELLES
28/12/2015 07:02 EST | Actualisé 28/12/2016 00:12 EST

La neige, la glace et la pluie s'abattent sur le Midwest américain

GARLAND, Texas — Alors que les résidants du nord du Texas évaluaient les dommages causés par une série de puissantes tornades, le même système de tempête a submergé le Midwest américain de neige, de glace et de pluie, lundi, aggravant les inondations qui ont fait plus d'une dizaine de morts et entraîné l'annulation de centaines de vols.

Au moins 11 personnes ont perdu la vie et des dizaines d'autres ont été blessées lorsque des tornades ont balayé la région de Dallas, samedi, détruisant presque tout sur leur passage. Cet incident, de même que les inondations au Missouri et en Illinois, compte parmi les plus récentes intempéries à avoir frappé les États-Unis depuis mercredi dernier, faisant jusqu'ici un total de 43 victimes.

De la neige et des vents violents étaient prévus dans le centre du pays, lundi, alors que des pluies abondantes devaient s'abattre sur le Missouri et l'Arkansas, déjà aux prises avec d'importantes inondations.

Environ 900 vols ont été annulés, notamment aux deux principaux aéroports de Chicago, et 500 autres retardés en raison du mauvais temps, selon le service FlightAware.

Dans le nord du Texas, les autorités ont estimé que 1450 résidences avaient été abîmées ou détruites par au moins neuf tornades, dont une de catégorie 4. Le gouverneur de l'État, Greg Abbott, a prévenu, dimanche, que le bilan pourrait encore s'alourdir.

À l'autre bout du Texas, le département de la Sécurité publique à Amarillo a fortement déconseillé, lundi, aux automobilistes de prendre la route dans 26 comtés, les rafales de neige ayant rendu le système routier impraticable.

La gouverneure de l'Oklahoma, Mary Fallin, a décrété l'état d'urgence en raison de la tempête de neige faisant rage dans l'ouest et au centre de l'État ainsi que des pluies torrentielles dans le sud et l'est.

Son homologue du Missouri, Jay Nixon, lui a emboîté le pas, alors que plus de 180 routes de l'État étaient toujours fermées à la circulation, lundi, à cause des inondations.

Selon le shérif du comté de Pulaski, Ronald Long, six personnes se sont noyées dans le centre du Missouri au cours du week-end lorsque leurs véhicules ont été emportés par les eaux, dont quatre soldats étrangers qui étaient temporairement stationnés à une base de l'armée américaine.