NOUVELLES
28/12/2015 11:25 EST | Actualisé 28/12/2016 00:12 EST

Des proches du petit Alan Kurdi sont accueillis comme réfugiés au Canada

VANCOUVER — L'oncle, la tante et les cousins du tristement célèbre Alan Kurdi, ce petit réfugié syrien retrouvé mort sur une plage de Turquie en septembre dernier, ont été finalement accueillis comme réfugiés au Canada.

Mohammed Kurdi, son épouse et leurs cinq enfants sont arrivés à Vancouver lundi. Ils sont parrainés par la soeur de M. Kurdi, Tima, qui était devenue la porte-parole de la famille en particulier et du sort des migrants syriens en général.

Cette réunification vient clore une année douloureuse pour Mohammed et Tima Kurdi. Leur neveu de trois ans, Alan, sa mère et son frère de cinq ans sont morts noyés en mer Égée en tentant de joindre la Grèce, en provenance de Turquie.

La funeste photographie du cadavre d'Alan, gisant face contre terre sur une plage turque, avait ému le monde entier et éveillé l'opinion publique sur le sort des migrants syriens chassés de leur pays par la guerre civile.

Le père du garçon, Abdullah Kurdi, avait alors expliqué que sa petite famille tentait de gagner le Canada pour rejoindre sa soeur Tima.

Une première demande de statut de réfugié de l'oncle Mohammed avait été rejetée par le gouvernement conservateur de l'époque, faute de documents appropriés, selon les autorités. Voyant cela, son frère Abdullah avait alors décidé de tenter sa chance en effectuant la périlleuse traversée de la mer Égée avec sa famille.