NOUVELLES
25/12/2015 23:42 EST | Actualisé 25/12/2016 00:12 EST

Un bateau armé chinois pénètre dans les eaux territoriales japonaises (Tokyo)

Le Japon a annoncé samedi qu'un bateau des garde-côtes chinois qui serait équipé de canons était entré dans ce que Tokyo considère comme ses eaux territoriales, près d'îlots que se disputent les deux pays en Mer de Chine orientale.

Le bateau s'est avancé, avec deux autres embarcations non armées, vers 09H30 (00H30 GMT) dans ce qui est considéré par le Japon comme ses eaux territoriales, et y est demeuré pendant une heure environ, ont indiqué les garde-côtes japonais dans un communiqué.

Le Japon et la Chine s'opposent régulièrement au sujet d'îlots inhabités en Mer de Chine orientale, des navires chinois, pour la plupart de garde-côtes, ainsi que des avions, s'en approchant épisodiquement pour marquer les revendications de Pékin et tester la réaction de Tokyo.

Mais c'est la première fois qu'un navire chinois qui semble armé "pénètre dans les eaux territoriales près des îles Senkaku", ont affirmé les garde-côtes japonais.

Ces îles administrées par le Japon sont revendiquées par la Chine sous le nom de Daoyu.

Mardi, le Japon avait annoncé avoir repéré ce même bateau armé des garde-côtes chinois dans la zone contiguë près des îles. Une porte-parole des garde-côtes japonais avait alors indiqué qu'il semblait équipé de quatre canons.

Les relations entre le Japon et la Chine s'étaient envenimées en septembre 2012 lorsque le Japon avait nationalisé certaines de ces îles.

Mais les deux plus grandes économies d'Asie ont depuis pris des mesures pour améliorer leurs relations. Les deux pays avaient publié des communiqués sur le sujet avant un sommet tenu l'an dernier entre le président chinois Xi Jinping et le Premier ministre japonais Shinzo Abe.

Tokyo, qui se refusait jusqu'alors à reconnaître l'existence d'un conflit de souveraineté, avait pris acte des "différends" sur les îles disputées et dit vouloir "éviter tout incident et dégradation de la situation par la mise en place de mécanismes de dialogue et de consultation en cas de crise".

oh/mtp/at/ros