NOUVELLES
26/12/2015 11:31 EST | Actualisé 26/12/2016 00:12 EST

Raid des forces kurdes contre un repaire de l'EI en Irak

Les forces kurdes ont mené une opération commando près de Hawijah, dans le nord de l'Irak, qui a conduit à la capture et à la mort de plusieurs cadres de l'organisation jihadiste État islamique (EI), ont annoncé samedi des sources locales.

Le raid a eu lieu dans la nuit de vendredi à samedi dans la ville de Riyadh, au sud-est du fief de l'EI Hawijah, selon des sources de sécurité.

"Des combats ont éclaté entre les deux camps, ce qui a entraîné la mort de plusieurs membres de Daech (acronyme en arabe de l'EI) et l'arrestation" d'autres personnes du groupe, a déclaré à l'AFP Sarhad Qadir, un général de police dans la région de Kirkouk.

Un leader local de l'EI appelé Hussein al-Assafi a été tué durant l'opération, selon lui.

Assafi avait prêté allégeance à l'EI lorsque le groupe s'est emparé de vastes régions d'Irak en juin 2014, devenant ensuite chef à Riyadh, selon un ancien responsable de la municipalité de Hawijah avant sa prise de contrôle par l'EI, Ibrahim al-Juburi.

Des sources ont affirmé que l'opération a été menée avec l'appui de commandos américains mais le porte-parole de la coalition anti-EI conduite par les États-unis, le colonel Steve Warren, a démenti toute implication.

Rokan Mekhlef Jassem, un capitaine de police de Hawijah, a fait état de la mort de 12 combattants de l'EI et de l'arrestation de neuf membres de l'organisation, des chiffres encore non confirmés par le gouvernement de la région autonome du Kurdistan.

Le 23 octobre, des forces spéciales américaines avaient participé avec des combattants kurdes à l'assaut d'une prison de l'EI dans cette région, libérant 70 prisonniers sur le point d'être exécutés, selon Washington. Un soldat d'élite américain avait été tué dans l'opération.

str-jmm/nbz/iw