NOUVELLES
25/12/2015 23:15 EST | Actualisé 25/12/2016 00:12 EST

Le Népal nomme un nouveau responsable de la reconstruction après le séisme d'avril

Le Népal a nommé un nouveau responsable de l'autorité chargée de la reconstruction du pays, qui sera également chargé de distribuer l'aide aux victimes du séisme d'avril, après des mois de blocage, a-t-on appris samedi de source officielle.

Des querelles politiques sur la gouvernance de cette autorité ont paralysé la reconstruction jusqu'ici, et des milliers de personnes vivent toujours sous des tentes huit mois après le tremblement de terre.

Une réunion ministérielle vendredi soir a débouché sur la nomination de Sushil Gyawali, expert en planification urbaine, à la tête de l'Autorité nationale de reconstruction (ANR), a annoncé à l'AFP un porte-parole du parti au pouvoir, le CPN-UML.

Le séisme d'une magnitude de 7,8 survenu le 25 avril a causé la mort de quelque 8.900 personnes et détruit plus d'un demi million d'habitations.

Sushil Gyawali sera chargé de superviser un fonds de 4,1 milliards de dollars (3,7 milliards d'euros) pour la reconstruction. Il a promis d'agir rapidement pour venir en aide aux victimes du séisme, qui ont souvent dû se contenter jusqu'ici d'une aide initiale du gouvernement de 150 dollars par foyer.

"Ma première priorité est d'offrir une aide immédiate aux victimes pour affronter l'hiver", a déclaré M. Gyawali.

Le gouvernement a promis une aide supplémentaire de 2.000 dollars par foyer dès que l'ANR sera en mesure de distribuer les fonds.

Le gouvernement avait promis en juin la mise sur pied de l'ANR pour superviser la reconstruction en faire en sorte que l'aide parvienne bel et bien aux victimes, mais la loi lui conférant un statut légal n'a été approuvée que la semaine dernière, sur fond de querelles entre le parti CPN-UML et l'opposition.

pm/mtp/cel/ros