NOUVELLES
26/12/2015 06:39 EST | Actualisé 26/12/2016 00:12 EST

Inondations dans le sud du Brésil: Dilma Rousseff a survolé la région

La présidente de gauche du Brésil, Dilma Rousseff, a survolé en hélicoptère samedi l'ouest de l'Etat du Rio Grande do sul (sud) où 1.800 familles sont touchées par des inondations provoquées par de fortes pluies ces derniers jours.

Le major Rinaldo da Silva Castro de la Défense civile régionale a déclaré à la presse dimanche que 38 villes de la région étaient affectées par les crues des fleuves Uruguay et Quaraï et que 1.795 familles avaient été évacuées.

Mme Rousseff qui passait les congés de Noël dans cette région où vit sa famille a survolé notamment Uruguaiania, la principale ville du sud du pays baignée par le fleuve Uruguay, à la frontière avec l'Argentine.

L'Argentine, le Paraguay et l'Uruguay, pays frontaliers du Brésil, sont également atteints par les inondations.

A l'issue du survol, Mme Rousseff devait se réunir avec les maires des villes atteintes par les fortes pluies des derniers jours.

Des milliers de personnes ont dû abandonner leur maison. Dans la ville de Quaraï, la crue du fleuve du même nom qui sépare le Brésil de l'Uruguay, est la plus forte depuis 2001.

Le gouvernement fédéral a débloqué dans un premier temps samedi 6,6 millions de réais (1,7 million de dollars) pour la région sud du pays.

Le mois dernier, la présidente brésilienne avait survolé la ville de Mariana dans l'Etat de Minas Gerais (sud-est) où un barrage minier avait cédé et provoqué un tsunami de boue, entraînant la mort de 17 personnes.

cdo/mr