NOUVELLES
24/12/2015 09:18 EST | Actualisé 24/12/2016 00:12 EST

Un planchiste survit à une avalanche à Whistler

Colin D. Watt n'en revient toujours pas d'avoir survécu à une avalanche qui l'a coincé sous la neige dans un trou au pied d'un arbre samedi dernier à Whistler en Colombie-Britannique

Il s'était aventuré avec des amis dans de la poudreuse d'une zone hors piste sous le téléphérique Peak to Peak lorsqu'une avalanche l'a happé et transporté sur près de 50 mètres avant de l'ensevelir. 

Il admet qu'il s'agit du pire épisode de sa vie. « Je suis devenu un cadeau sous un arbre de Noël et la neige n'arrêtait pas de tomber jusqu'à ce que je sois complètement enterré », a-t-il déclaré. 

Avec sa seule main libre, il réussit à dégager la neige qui recouvre son visage et à crier à l'aide. Puis soudainement, une autre bordée de neige l'ensevelit complètement. 

Ses amis, en descendant à sa rescousse, avaient déclenché une autre avalanche.

Il s'est presque étouffé. « Tout d'un coup, je ne pouvais plus respirer. La neige s'était engouffrée jusqu'au fond de ma gorge. »

Des amis ont finalement pu le délivrer de son sort. Ils ont commencé à creuser dans la neige, sans savoir exactement où il était enfoui. « C'est passé de la noirceur complète à un peu de lumière, et tout d'un coup, il y avait un gant de cuir qui me nettoyait le visage », a expliqué Colin D. Watt.

Le danger souvent plus grand près des arbres

Les skieurs et planchistes, trop souvent, ne voient pas les arbres comme des dangers, se désole Gwyn Howat, le vice-président des opérations du centre de ski du mont Baker dans l'État de Washington.

M. Watt, lui, recommande aux gens de s'armer de leur équipement d'avalanche pour éviter le risque de perdre la vie sur une piste de neige. Un de ses amis s'était procuré la pelle qui l'a sauvé la semaine dernière.