NOUVELLES
24/12/2015 06:42 EST | Actualisé 24/12/2016 00:12 EST

Susan Sarandon et d'autres acteurs se mobilisent pour aider les migrants

Plusieurs acteurs américains utilisent leur notoriété pour braquer les projecteurs sur le drame des migrants en Europe.

Susan Sarandon passera Noël sur l'île grecque de Lesbos, un point de passage des migrants. Elle y restera quelques jours pour les aider et écrire sur son expérience.

Ce n'est pas la première fois que l'actrice de 69 ans s'engage dans une cause humanitaire. Elle est ambassadrice de bonne volonté pour l'UNICEF. Elle agit ainsi en mémoire de ses grands-parents, des immigrés italiens.

« J'espère pouvoir faire en sorte de porter la voix des réfugiés pour que nous puissions comprendre, explique-t-elle dans un de ses articles. Comprendre que ces gens sont juste comme nous et veulent que leurs enfants soient en sécurité. Qu'ils aient un avenir. »

D'autres acteurs se sont impliqués pour mettre en lumière le drame des migrants. Mandy Patinkin, de la série Homeland, a aussi été sur l'île de Lesbos au début décembre. « Toute cette haine véhiculée par ces gens qui veulent devenir président des États-Unis, c'est tellement malencontreux, a-t-il regretté lors d'une déclaration à l'émission de Stephen Colbert. Il est important d'ouvrir nos coeurs et nos bras aux réfugiés qui fuient des situations horribles. »

Edward Norton a recueilli 460 000 dollars américains pour un réfugié syrien qui a perdu sept membres de sa famille et qui vit en Turquie. L'homme devrait pouvoir aller s'installer prochainement dans l'État du Michigan. « J'ai vu cette histoire sur l'un de mes sites favoris et cela m'a ému aux larmes », a raconté le comédien.

« Rejetons les voix antihumaines qui nous disent d'avoir peur des réfugiés et montrons à cet homme et à sa famille de quoi les Américains sont vraiment faits », a-t-il ajouté.

En Europe aussi, plusieurs acteurs se sont mobilisés pour aider les migrants. En octobre, Benedict Cumberbatch a lancé sur la scène d'un théâtre londonien : « Merde aux politiciens », avant de se lancer dans un discours en faveur de l'aide aux migrants.

L'acteur britannique David Morrissey pense qu'il est primordial de résoudre cette crise. « On ne peut pas rester aveugles », a-t-il lancé après être lui aussi allé à Lesbos cet été par l'entremise du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR). Il faut qu'on les aide, comme on voudrait que des gens nous aident si nous étions en pareille situation. »