NOUVELLES
24/12/2015 00:46 EST | Actualisé 24/12/2016 00:12 EST

Russie: trois rebelles tués dans le Caucase, dont l'un formé en Syrie (autorités)

Trois rebelles présumés, dont un a été formé par des "terroristes" en Syrie, ont été tués lors d'une opération des forces spéciales en Kabardino-Balkarie, dans l'instable Caucase russe, a annoncé jeudi le Comité national antiterroriste.

L'opération a eu lieu mardi, près du village de Letchinkaï, dans les montagnes, a indiqué un porte-parole du comité, cité par l'agence de presse Interfax.

Les forces spéciales ont tenté d'arrêter une "voiture suspecte" pour un contrôle, mais ses occupants ont ouvert le feu et ont été tués par les tirs en représailles, selon la même source.

Parmi les rebelles tués figure notamment Nazir Tokhov, né en 1989, qui a suivi une formation dans un camp d'entraînement "terroriste" en Syrie, avant de revenir en Kabardino-Balkarie pour former un groupe armé composé des anciens détenus et "perpétrer des attentats terroristes dans le Caucase du Nord", a précisé le porte-parole.

Limitrophe de la Géorgie, la Kabardino-Balkarie est toute proche des républiques d'Ingouchie et du Daguestan, où la rébellion armée islamiste vise régulièrement les forces de l'ordre russes.

Cette rébellion avait annoncé en juin avoir prêté allégeance au groupe jihadiste Etat islamique (EI), actif notamment en Syrie et en Irak.

Depuis le 30 septembre, la Russie, fidèle alliée du régime syrien, mène des frappes aériennes régulières en Syrie, disant viser l'EI et d'autres cibles "terroristes". Elle a promis d'"intensifier" ses frappes, à la suite d'un attentat ayant provoqué le crash d'un avion russe dans le Sinaï égyptien, revendiqué par l'EI.

Environ 2.000 Russes, pour la plupart originaires du Caucase du nord, combattent dans les rangs de l'EI en Syrie et en Irak, selon les services de renseignement russes.

mp/gmo/ros