NOUVELLES
24/12/2015 11:19 EST | Actualisé 24/12/2016 00:12 EST

Le gouverneur de la Californie accorde un pardon à Robert Downey fils

SACRAMENTO, Calif. — Le gouverneur de la Californie a accordé son pardon à Robert Downey fils, jeudi, près de 20 ans après que l'acteur eut été reconnu coupable d'un délit lié à la drogue.

Robert Downey figure parmi les 91 personnes à qui Jerry Brown a accordé un pardon. Ces personnes, toutes reconnues coupables de crime, ont démontré qu'elles avaient réussi leur réhabilitation. Elles n'ont pas été arrêtées au cours des 10 dernières années, a indiqué le cabinet du gouverneur.

Le pardon n'efface pas un dossier judiciaire mais il redonne le droit de vote à son bénéficiaire. Il s'agit d'une reconnaissance publique pour la personne qui a évité les ennuis judiciaires et adopté un comportement exemplaire, explique-t-on sur le site Internet du gouverneur Brown.

L'acteur, qui a eu de nombreux démêlés avec la justice pour des problèmes de toxicomanie, a su remonter la pente et devenir une des plus grandes vedettes du cinéma hollywoodien. Depuis 2008, il a joué le rôle d'Iron Man dans la série du même nom et dans la série «Avengers».

Ses ennuis avec la justice ont débuté en juin 1996, quand il a été interpelé pour excès de vitesse sur une autoroute de la Californie. Les policiers avaient alors découvert de la cocaïne, de l'héroïne et un pistolet dans son véhicule.

En 1999, il a été emprisonné pendant près d'un an après qu'il eut reconnu ne pas avoir respecté les conditions de sa mise à l'épreuve.

Robert Downey a obtenu son pardon après avoir obtenu d'un juge un certificat de réhabilitation. Selon ce document, l'acteur a «vécu une vie honnête et droite, a fait preuve d'une bonne moralité et s'est comporté comme un citoyen obéissant aux lois».

Ni l'imprésario de Downer, Jim Toth, ni son avocat Blair Berk n'ont rappelé ou répondu au courriel à l'Associated Press.