NOUVELLES
24/12/2015 10:17 EST | Actualisé 24/12/2016 00:12 EST

Colombie : des cendres s'échappent du volcan Nevado del Ruiz, des vols intérieurs annulés

Près de vingt vols intérieurs ont été annulés jeudi et trois aéroports fermés dans la région de Colombie productrice de café en raison du rejet de cendres par le volcan Nevado del Ruiz, a annoncé la compagnie aérienne colombienne Avianca.

"Au total, 17 vols aller et retour sont suspendus : neuf pour la ville de Pereira, six pour Armenia et deux pour Manizales", a précisé à l'AFP une employée du service de presse d'Avianca.

"C'est la première fois que nous annulons les vols des trois aéroports de toute la zone productrice de café", a-t-elle ajouté, précisant qu'il s'agissait d'une mesure préventive en cette période de fêtes et de déplacements accrus.

L'aéroport de Manizales, à environ 300 km à l'ouest de Bogota, a été le premier à être fermé, dimanche, en raison de la présence de cendres sur la piste, ce qui n'a cependant rien d'exceptionnel dans cette localité proche du Nevado del Ruiz, dont l'activité s'accroît à nouveau depuis 2010.

Le Service Géologique Colombien avait émis dimanche un bulletin à la suite d'un "rejet important de cendres dans l'atmosphère (...) à proximité du volcan comme dans la ville de Manizales (...) et de nombreux rapports faisant état d'une forte odeur de souffre".

Un employé de l'antenne de ce service à Manizales a cependant précisé à l'AFP que si des retombées de cendres avaient encore été enregistrées mercredi soir, "cela n'a pas été le cas aujourd'hui" jeudi.

Le Nevado del Ruiz, qui culmine à 5.400 mètres d'altitude, est l'un des nombreux volcans de la "ceinture de feu" du Pacifique. Il a connu deux éruptions particulièrement meurtrières : en 1595 avec 639 morts, et surtout en 1985 lorsque ses neiges éternelles ont fondu sous le coup de la chaleur, provoquant une monstrueuse avalanche qui a englouti la ville d'Armero, faisant plus de 25.000 morts.

fpp/bds