NOUVELLES
24/12/2015 12:12 EST | Actualisé 24/12/2016 00:12 EST

Circulation alternée à Rome pour lutter contre la pollution

Rome a décidé jeudi d'imposer la circulation alternée durant deux phases horaires les 28 et 29 décembre, après avoir envisagé une interdiction totale sur plusieurs heures, a annoncé la muncipalité après plusieurs tergiversations.

Elle a renoncé à l'interdiction annoncée qui devait s'appliquer de 10H00 à 16H00 à tous les véhicules privés, y compris les motos et mobylettes.

La solution adoptée est moins contraignante: une circulation alternée dans les deux phases horaires où la pollution atmosphérique est la plus forte: entre 07H30 et 12H30, et entre 16H30 et 20H30.

Il sera possible d'emprunter les transports en commun -- dont l'état de délabrement énerve particulièrement les Romains -- pendant toute une journée avec un ticket spécial de 1,5 euro.

Mercredi, la ville de Milan avait annoncé une interdiction de la circulation en journée du 28 au 30 décembre. Au sud de la capitale lombarde, Pavie lui a emboîté le pas.

La pollution atmosphérique dépasse les niveaux d'alerte depuis plusieurs semaines dans de nombreuses villes d'Italie, les particules fines stagnant dans l'air en l'absence de vent et de pluie.

A Rome, la mise en place de la circulation alternée n'a guère d'effets, en partie en raison du nombre de véhicules exemptés et du manque de contrôles, laissant le champ quasi libre aux resquilleurs.

Dans les deux métropoles, les autorités ont également demandé de limiter le chauffage à 18 degrés dans les habitations et les bureaux, à l'exception des hôpitaux et des écoles.

fcc/jlv/mr