NOUVELLES
23/12/2015 14:05 EST | Actualisé 23/12/2016 00:12 EST

Woodson espère que son dernier match à Oakland n'est pas le dernier de l'équipe

OAKLAND, Calif. — Charles Woodson sait que jeudi soir sera l'occasion pour lui de dire au revoir aux partisans des Raiders d'Oakland qui l'ont appuyé pendant près de deux décennies.

Il espère que ce ne sera pas aussi la fin des Raiders à Oakland.

Le match de jeudi face aux Chargers de San Diego (4-10) sera le dernier des Raiders (6-8) à domicile cette saison. L'équipe pourrait aboutir dans la région de Los Angeles à la fin de la campagne si la ligue donne le feu vert au déménagement.

«Ce serait triste pour moi. Ce serait triste pour les partisans, a dit Woodson. Ils adorent cette équipe. Ils adorent les Raiders. Ils s'identifient aux Raiders d'Oakland. Ça leur est déjà arrivé. Ce sera difficile si ça se produit une deuxième fois.»

Les Raiders et les Chargers ont fait équipe dans leurs efforts pour construire un stade à Carson, tandis que les Rams de St. Louis espèrent construire un stade à Inglewood et sont prêts à dénicher un partenaire si nécessaire.

Les trois équipes devraient remplir une demande de déménagement tôt en janvier et un vote sur les candidatures devrait avoir lieu lors d'une rencontre spéciale de la NFL à Houston les 12 et 13 janvier prochains.

Si l'avenir des Raiders est incertain, celui de Woodson est connu. Il a annoncé lundi qu'il allait prendre sa retraite après une carrière de 18 saisons au cours de laquelle il est devenu un des meilleurs demi-défensifs de l'histoire de la NFL.

«Il pourrait s'agir du dernier match à Oakland et il sait que ce sera son dernier match à domicile. Je suis certain que l'énergie dans le stade sera incroyable», a dit le quart des Chargers, Philip Rivers.

«Il est un joueur que j'ai toujours respecté et j'ai souvent joué contre lui. Et il est encore très bon. C'est incroyable de le voir toujours aussi rapide et studieux. À chaque fois qu'il y a un revirement, on dirait que c'est lui se retrouve à récupérer le ballon ou à réussir l'interception.»

Malgré ses 39 ans, Woodson occupe le deuxième rang du circuit avec huit revirements. Il a été invité au Pro Bowl pour une neuvième fois en carrière.