NOUVELLES
23/12/2015 07:32 EST | Actualisé 23/12/2016 00:12 EST

Violents affrontements lors de funérailles à Istanbul, un drone policier abattu

Des affrontements ont éclaté à Istanbul entre policiers et militants armés d'extrême gauche, qui ont abattu un petit drone d'observation des forces de l'ordre, lors des funérailles de deux femmes tuées la veille, a constaté un photographe de l'AFP mercredi.

Plusieurs centaines de personnes, dont des députés d'opposition, assistaient dans le district stambouliote de Gazi aux funérailles de Yeliz Erbay et Sirin Öter tuées lors d'une fusillade avec la police mardi.

Les manifestants leur ont rendu hommage en défilant avec une bannière sur laquelle était écrit : "La révolution des femmes, braves guerrières, votre voie est notre voie".

Ils ont également scandé des slogans hostiles aux dirigeants turcs.

Les deux cercueils, drapés d'une bannière rouge frappée de la faucille et du marteau, ont été mis en terre dans un cimetière non loin.

Une quinzaine de personnes portant des cagoules rouges et des fusils d'assaut AK-47 ont ensuite abattu un petit drone d'observation utilisé par les policiers pour surveiller la foule.

Ces derniers ont immédiatement répliqué en tirant des grenades lacrymogènes et en faisant usage de canons à eau, a observé le photographe.

Quatre policiers ont été légèrement blessés lors de l'échange de coups de feu, selon Dogan.

Yeliz Erbay et Sirin Öter ont été abattues par la police lors d'une fusillade qui s'est produite dans la nuit de lundi à mardi dans un quartier populaire d'Istanbul, selon l'agence de presse Dogan.

Selon les autorités turques, les deux trentenaires, membres du Parti communiste marxiste-léniniste (MLKP), une formation interdite en Turquie, étaient liées à plusieurs attentats ou tentatives d'attentat à Istanbul.

pho-gkg/lpt