NOUVELLES
23/12/2015 10:30 EST | Actualisé 23/12/2016 00:12 EST

Les lumières de Noël aux États-Unis consomment plus que l'Éthiopie en un an

Une étude d'un groupe de réflexion américain avance que l'énergie utilisée pour éclairer les maisons et les sapins durant la période des Fêtes est plus importante que la consommation annuelle de certains pays à faibles revenus.

Les « lumières décoratives » absorbent 6,63 milliards de kilowatts/heure (kWh) aux États-Unis, selon les chercheurs du Center for Global Development. C'est plus que ce qui est consommé nationalement chaque année par le Salvador (5,35 milliards), l'Éthiopie (5,30 milliards) ou la Tanzanie (4,81 milliards).

L'étude note que les lumières de Noël ne représentent que 0,2 % de la consommation annuelle d'énergie des États-Unis. Mais ce 0,2 % permettrait de faire tourner environ 14 millions de réfrigérateurs, illustrent les chercheurs.

Ils précisent que l'énergie consommée par les ménages compte pour un quart de la consommation totale du pays.

Au Canada, le poids des ménages est un peu plus élevé : il représente 28 % de la consommation totale, note les chercheurs qui ont analysé un échantillon de 31 pays en croisant des données du département de l'Énergie américain avec celles de la Banque mondiale et de l'ONU.

« 70 % de l'électricité est utilisée en dehors des domiciles dans des zones commerciales et industrielles », écrivent les auteurs. Pour eux, les ménages ne peuvent être ainsi qu'« un élément » d'une stratégie efficace pour réduire la consommation d'énergie.