NOUVELLES
23/12/2015 03:35 EST | Actualisé 23/12/2016 00:12 EST

Le PIB est demeuré inchangé en octobre

OTTAWA — Le produit intérieur brut réel était inchangé en octobre, après avoir diminué de 0,5 pour cent en septembre, a annoncé mercredi Statistique Canada.

Les hausses observées dans le secteur de l'extraction minière, l'exploitation en carrière et l'extraction de pétrole et de gaz et dans le secteur public ont été contrebalancées par des baisses dans les secteurs de la fabrication, des services publics et du commerce de détail, a précisé l'agence fédérale.

La production des industries productrices de biens était inchangée en octobre. Le secteur de l'extraction minière, l'exploitation en carrière et l'extraction de pétrole et de gaz et, dans une moindre mesure, celui de l'agriculture et de la foresterie ont affiché des hausses. Cependant, ces hausses ont été neutralisées par des baisses dans les secteurs de la fabrication, des services publics et de la construction.

La production des industries productrices de services était aussi inchangée en octobre. Le secteur public (qui regroupe les services d'enseignement, la santé et les administrations publiques) a connu une croissance, mais celle-ci a été contrebalancée par des reculs dans les secteurs du commerce de détail, du commerce de gros, des services de transport et d'entreposage et, dans une moindre mesure, de la finance et des assurances.

Le secteur de l'extraction minière, l'exploitation en carrière et l'extraction de pétrole et de gaz a affiché une croissance de 0,7 pour cent en octobre, après avoir enregistré une baisse de 4,7 pour cent en septembre.

La production manufacturière a diminué de 0,3 pour cent, après avoir reculé de 1,0 pour cent en septembre.

Le secteur public (qui regroupe les services d'enseignement, la santé et les administrations publiques) a progressé de 0,2 pour cent, toutes les composantes principales ayant enregistré des hausses.

Le commerce de détail s'est replié de 0,4 pour cent en octobre. Des baisses notables ont été constatées dans les magasins d'alimentation et, dans une moindre mesure, dans les stations-service. En revanche, les magasins d'articles de sport, d'articles de passe-temps, d'articles de musique et de livres ainsi que les magasins de vêtements et d'accessoires vestimentaires ont enregistré des hausses.

Le commerce de gros a légèrement diminué de 0,1 pour cent.

La construction a légèrement baissé de 0,1 pour cent en octobre, en raison d'une baisse dans la construction de bâtiments résidentiels et, dans une moindre mesure, dans les travaux de réparation.