NOUVELLES
23/12/2015 05:17 EST | Actualisé 23/12/2016 00:12 EST

Le pétrole ouvre en hausse à New York avant les stocks aux USA

Les cours du pétrole ont ouvert en hausse mercredi à New York dans un marché plutôt optimiste avant des chiffres hebdomadaires sur l'offre américaine, dans l'espoir d'assister à une baisse des réserves.

Vers 14H05 GMT, le cours du baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en février prenait 71 cents à 36,85 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

"L'American Petroleum Institute (API)", fédération professionnelle du secteur aux Etats-Unis, "a publié des statistiques selon lesquelles les réserves de pétrole brut ont plus décliné que prévu" la semaine dernière, a mis en avant Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

En annonçant une baisse de 3,6 millions de barils des stocks américains de brut, l'API a donné une bonne disposition au marché, qui attend surtout les chiffres officiels sur la question du département de l'Energie (DoE), prévus à 15H30 GMT.

"Comme on arrive à la fin de l'année, les compagnies pétrolières limitent leurs importations pour équilibrer leurs réserves", notamment pour des raisons fiscales, a avancé M. Lipow.

Les analystes interrogés par l'agence Bloomberg se sont montrés moins optimistes et tablaient sur une hausse de 1,2 million de barils des réserves de brut.

Ils comptent par ailleurs sur une progression de 1,3 million de barils des stocks d'essence et une avancée de deux millions de barils de ceux de produits distillés (dont le diesel et le fioul de chauffage), qui ont tendance à s'accumuler à cause d'une météo favorable aux Etats-Unis.

L'évolution de la production américaine sera aussi surveillée, comme la surabondance mondiale d'or noir a largement contribué à maintenir les cours à un bas niveau en 2015, avec un nouveau plongeon depuis début décembre.

Face à cette réalité toujours défavorable, certains observateurs prévenaient que la petite avancée de mercredi était en partie liée à des achats à bon compte.

"Les volumes d'échanges sur le pétrole brut demeurent très faibles et devraient le rester jeudi", séance pour laquelle le marché fermera avant l'heure à la veille de Noël, a conclu Olivier Jakob de Petromatrix.

bur-jdy/jld/faa