NOUVELLES
23/12/2015 03:38 EST | Actualisé 23/12/2016 00:12 EST

La Russie demande l'arrestation de Mikhail Khodorkovski

MOSCOU — L'organe principal d'enquête de la Russie a annoncé mercredi que l'opposant Mikhaïl Khodorkovski a été arrêté par contumace.

Le comité d'enquête de la Fédération de Russie prétend que son enquête démontre que l'homme d'affaires a participé au meurtre de Vladimir Petukhov, le maire de la ville de Nefteyugansk — là où l'entreprise pétrolière de M. Khodorkovski, Yukos, avait jadis son siège social.

Mardi, les forces de l'ordre russes avaient perquisitionné les locaux de la fondation de M. Khodorkovski en lien avec une affaire de privatisation.

L'homme d'affaires de 52 ans, anciennement l'homme le plus riche de Russie, a passé dix ans en prison pour évasion fiscale et détournement de fonds, des accusations largement perçues comme une vengeance politique du Kremlin. Il a été relâché en décembre 2013, tout juste avant les Jeux d'hiver de Sotchi.

Yukos, jadis la plus grande entreprise pétrolière de Russie, a été démantelée et vendue à des sociétés publiques.

Le comité d'enquête a annoncé son arrestation par contumace mercredi et réclamé l'émission d'un mandat d'arrestation contre lui. L'agence a promis de tout faire pour le traîner devant la justice, même s'il se terre en Antarctique.

Une porte-parole de M. Khodorkovski a répliqué qu'il vit actuellement à Londres et qu'il serait très surprenant qu'il accepte de se livrer aux autorités.

Un représentant du président russe Vladimir Poutine a assuré qu'il n'est pour rien dans la décision d'ordonner l'arrestation de M. Khodorkovski et qu'il ne savait rien de son implication présumée dans ce meurtre quand il a autorisé sa libération en décembre 2013.