NOUVELLES
23/12/2015 09:39 EST | Actualisé 23/12/2016 00:12 EST

La Fédération de la santé et des services sociaux dit non aux offres de Québec

Insatifaite des offres gouvernementales, la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS) rejette l'entente de principe conclue entre Québec et le Front commun intersyndical. Le syndicat affilié à la CSN prétend que certains de ses membres ont été oubliés par le gouvernement.

Un texte de Roxanne Simard

Réunis à Laval, les 600 délégués de la FSSS ont dit non, hier, à l'entente de principe, et ce, malgré la recommandation du Front commun intersyndical d'accepter les offres. La FSSS regroupe 110 000 employés de la fonction publique, dont près de 2 200 sur la Côte-Nord.

Gisèle Charette, vice-présidente Côte-Nord de la FSSS, explique ce refus par le grand nombre de catégories d'emplois que regroupe le syndicat.

Le syndicat consultera ses membres après la période des Fêtes dans l'objectif de poursuivre la mobilisation. Selon Gisèle Charette, les membres de la FSSS sur la Côte-Nord sont très mobilisés. Il s'étaient d'ailleurs prononcés en faveur de la tenue de 10 jours de grève.

Sur la Côte-Nord, la FSSS représente entre autres des préposés aux bénéficiaires, des agents administratifs, des employés des services alimentaires et des infirmières auxilières.