NOUVELLES
23/12/2015 03:53 EST | Actualisé 23/12/2016 00:12 EST

Des soldats camerounais auraient tué 70 civils en traquant Boko Haram

ABUJA, Nigéria — Des soldats camerounais qui traquaient des djihadistes du groupe nigérian Boko Haram auraient tué au moins 70 civils.

Des survivants ont raconté que les militaires sont entrés dimanche dans le village de Kirawa-Jimni — dans le secteur de Gwoza de l'État de Borno, dans le nord-est du Nigéria — et qu'ils ont demandé où étaient les membres de Boko Haram avant de commencer à tirer partout.

Un dirigeant local a dit que les survivants qui sont retournés sur place lundi ont retrouvé 70 corps abandonnés.

Le bilan a été confirmé par le porte-parole d'une milice de l'État de Borno, qui dit avoir reçu des appels à l'aide d'un village situé près de la frontière entre le Cameroun et le Nigéria.

Le gouvernement camerounais nie que ses soldats aient quoi que ce soit à se reprocher.