NOUVELLES
23/12/2015 15:31 EST | Actualisé 23/12/2016 00:12 EST

«Blâmez Mo Lewis» pour la carrière de Brady, dit Calvin Pace, des Jets

FLORHAM PARK, N.J. — Calvin Pace a souvent croisé Tom Brady sur le terrain au cours des années.

Trop souvent, s'il n'en tenait qu'au secondeur des Jets de New York. Et il a subi trop de défaites aux mains du quart des Patriots de la Nouvelle-Angleterre.

«Blâmez Shaun Ellis, a dit Pace à la blague mercredi. Si Shaun ne réussit pas ce fameux plaqué le long de la ligne de touche, ils ont peut-être un autre gars comme quart. Mais c'est comme ça maintenant.»

C'est plutôt Mo Lewis qui a cogné Drew Bledsoe à la poitrine lors d'un match en 2001, blessant le quart des Patriots. Brady l'a remplacé et le reste fait partie de l'histoire.

«Est-ce que c'était Mo Lewis, a dit Pace quand un journaliste l'a corrigé. Désolé. Blâmez Mo Lewis.»

Lewis devrait être dans la foule dimanche au MetLife Stadium quand les Jets accueilleront les Patriots.

L'ancien secondeur des Jets, qui demeure loin des yeux du public depuis qu'il a pris sa retraite après la saison 2003, sera un des «pilotes du match» — et peut-être qu'il conjurera le mauvais sort quand il se rendra au centre du terrain en tant que capitaine honoraire pour le tirage au sort.

Brady a un dossier de 22-6 comme partant face aux Jets, incluant une fiche de 1-1 en éliminatoires, et il a lancé 42 passes de touché contre 13 interceptions. Les Patriots ont aussi gagné neuf des 10 derniers duels entre les deux rivaux de section.

Il s'agira d'un match important entre les deux équipes, dimanche. Les Patriots (12-2) espèrent s'assurer de l'avantage du terrain pendant l'ensemble des éliminatoires de l'Association américaine, tandis que les Jets (9-5) veulent maintenir la cadence dans la course.

«Vous voulez jouer des matchs importants en décembre, a dit Pace. Nous avons fait du bon travail pour nous retrouver dans cette position. Maintenant, il faut compléter la tâche.»

Pour sa part, Brady connaît une autre campagne remarquable malgré ses 38 ans. Il a accumulé 4405 verges de gains et 35 passes de touché contre seulement six interceptions. Pace pense donc que Brady pourrait jouer pendant encore longtemps.

«Bien honnêtement, peut-être pendant encore 10 ans, a déclaré Pace. Je ne le vois pas prendre bientôt sa retraite et il ne devrait pas le faire. Il est excellent depuis longtemps.»

Cependant, avec l'arrivée de Noël, Pace a une suggestion qui doit aussi se retrouver sur la liste de cadeaux des partisans des Jets.

«J'espère qu'il se fera éventuellement échangé, a-t-il dit en rigolant. Envoyez-le dans l'Association nationale.»