NOUVELLES
22/12/2015 13:05 EST | Actualisé 22/12/2016 00:12 EST

Venezuela: recours contre l'élection de 22 députés de l'opposition

Un recours contre l'élection de 22 députés de l'opposition vénézuélienne, qui a remporté le scrutin législatif du 6 décembre, a été déposé mardi par le parti du président Nicolas Maduro, a dénoncé l'opposition qui parle d'un "coup d'Etat judiciaire".

Si ce recours était accepté, ces 22 députés ne pourraient pas prendre leurs fonctions le 5 janvier prochain, date du début des travaux de la nouvelle Assemblée élue, ce qui remettrait en question la majorité qualifiée des deux tiers des sièges (112 sur 167) remportés par l'opposition, une première depuis 16 ans.

Cette majorité des deux tiers permet à l'opposition de jouir de large prérogatives, dont celles de convoquer un référendum, de mettre en place une assemblée constituante, voire d'entraîner, via une réduction de la durée de son mandat, le départ anticipé du président Nicolas Maduro.

"De manière insolite, une procédure de recours du Parti socialiste unifié du Venezuela (PSUV, parti du président Nicolas Maduro) a été déposée aujourd'hui contre 22 députés du peuple", a déclaré lors d'une conférence de presse le secrétaire général de la Table de l'unité démocratique (MUD, opposition), Jesus Torrealba.

"Ce ne sont pas des représentants de la MUD, ce sont des représentants du peuple", a-t-il souligné à propos du recours déposé par le PSUV devant le Tribunal suprême de justice (TSJ).

Jesus Torrealba a qualifié ce procédure de "tentative de coup d'Etat judiciaire contre la volonté du peuple exprimée de façon nette, claire et pacifique, le 6 décembre dernier".

Le responsable de l'opposition dit avoir signalé les faits à l'Organisation des Etats américains (OEA) et à l'Union européenne, notamment.

axm-vo/cd/tup/amd