NOUVELLES
22/12/2015 06:13 EST | Actualisé 22/12/2016 00:12 EST

Un requin arrache l'avant bras d'un touriste brésilien à Fernando de Noronha

Un touriste brésilien qui faisait de la plongée lundi sur l'archipel touristique et protégé de Fernando de Noronha (nord-est du Brésil) a eu l'avant-bras arraché par un requin et devait être opéré mardi à Recife, à 545 km de là.

"Il est hospitalisé ici et son état est stable", a déclaré mardi à l'AFP une porte-parole de l'hôpital da Restauraçao de Recife, la capitale de l'Etat du Pernambouc où les attaques de requins sont plus fréquentes.

De 1992 à avril 2015, 60 attaques de requins marteau pour la plupart -dont 24 mortelles- ont été enregistrées dans le Pernambouc, selon le Centre de contrôle d'attaques de requins (Cemit).

A Fernando de Norohna, c'est la première fois qu'une attaque de squale a été enregistrée, selon les autorités mardi.

Le jeune homme de 33 ans, originaire de l'Etat du Parana (sud du Brésil) et dont la famille a requis l'anonymat, a été attaqué sur la plage de Baia do sudeste de l'archipel Fernando de Noronha, un parc naturel marin au large des côtes de Recife.

La plage a été interdite, le temps de l'enquête. Seuls un expert en squales et une biologiste ont été autorisés à plonger mardi pour "tenter d'identifier l'espèce responsable de l'attaque", selon le site G1 de Globo.

"Toute information est importante en ce moment", a souligné l'expert Leonardo Veras à G1.

Fernando de Noronha possède le statut de parc naturel et figure sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco . Les visites y sont contrôlées et limitées.

cdo/tup/ih