NOUVELLES
22/12/2015 13:16 EST | Actualisé 22/12/2016 00:12 EST

Un négociateur des Farc condamné par la justice colombienne

Un des négociateurs de la guérilla des Farc aux pourparlers de paix avec le gouvernement colombien, Edilson Romaña, a été condamné à 36 ans de prison pour des faits remontant à 1997, a annoncé mardi le parquet.

Edilson Romaña, de son vrai nom Henry Castellanos Garzon, a été condamné pour l'attaque par les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc, marxistes) de la localité de Venecia (centre) et la mort de quatre personnes, ont indiqué les services du procureur général dans un communiqué.

La sentence a été prononcée le 11 décembre par un tribunal du département de Cundinamarca - où se trouvent Venecia et Bogota - qui a aussi condamné un autre guérillero, Yesid Aguilar Garzon, alias "Abel Garzon", pour les mêmes faits.

"Romaña", chef du Bloc Oriental des Farc, est membre de la délégation de cette guérilla aux pourparlers de paix menés depuis novembre 2012 à La Havane et, à ce titre, l'application de sa peine est suspendue.

Les deux guérilleros ont été condamnés pour avoir, au moment de la prise de Venecia, tué quatre personnes, dont un policier, un gérant de banque "parce qu'il avait refusé d'ouvrir la chambre forte de l'établissement" et deux frères considérés comme des informateurs de l'armée, selon la même source.

Ils ont en outre été condamnés à payer en dommages et intérêts l'équivalent de "50 salaires minimum (environ 10.000 dollars) aux héritiers des victimes (...) pour préjudice moral", précise le communiqué.

"Romaña" est considéré comme l'initiateur des enlèvements contre rançon, appelés "pescas milagrosas" (pêches miraculeuses, ndlr), effectués par la guérilla qui interceptait des centaines d'automobilistes sur les routes autour de Bogota et retenait en otages les plus riches.

Il a déjà été condamné par le passé pour enlèvement, et son intégration dans l'équipe des négociateurs des pourparlers de paix avait suscité la polémique en Colombie.

pcp/fpp/tup/amd