NOUVELLES
22/12/2015 09:00 EST | Actualisé 22/12/2016 00:12 EST

Les funérailles de Dickie Moore seront célébrées lundi à Westmount

MONTRÉAL — Le Canadien de Montréal a rendu public les dispositions qui ont été prises par la famille de Dickie Moore en vue de ses funérailles.

Ainsi, la famille acceptera les condoléances le dimanche le 27 décembre, de 14h à 21h, au salon Urgel Bourgie de l'avenue Beaumont à Ville Mont-Royal. Les funérailles auront lieu le lendemain, en l’église Mountainside United de Westmount.

Le révérend torontois Doug Norris, un ami personnel de la famille Moore, célébrera les funérailles.

Au lieu de fleurs, la famille souhaiterait que les témoignages de sympathie se transmettent par un don à la Campagne du Dr Mulder de la Fondation de l’Hôpital général de Montréal, à la mémoire de Dickie Moore.

Moore, un des plus grands ailiers de l'histoire du Canadien, a rendu l'âme samedi, à l'âge de 84 ans. Il avait donné ses premiers coups de patins avec le Tricolore au cours de la saison 1951-1952 et a passé 12 campagnes dans la métropole.

Sa fierté et sa détermination lui ont permis de remporter six coupes Stanley, dont cinq consécutives entre 1955 et 1960, toutes dans l'uniforme bleu-blanc-rouge.

Il a aussi mérité le trophée Art Ross, remis au meilleur pointeur de la Ligue nationale, à deux reprises. Il a réussi l'exploit en 1957-1958 avec une récolte de 84 points, même s'il a disputé les trois derniers mois de la saison, et les séries éliminatoires, avec un plâtre pour soigner une fracture au poignet.

Il a répété le fait d'armes au cours de la saison suivante en totalisant 96 points, dont 41 buts. Il avait ainsi fracassé le record de Gordie Howe pour le nombre de points en une saison, une marque qui a tenu jusqu'à ce que Bobby Hull ne la surpasse en 1965-1966.

Le fougueux attaquant a récolté 608 points, dont 261 buts, en 719 rencontres dans la LNH avec le Tricolore, les Maple Leafs de Toronto et les Blues de St. Louis. Il a été intronisé au Temple de la renommée du hockey en 1974.