BIEN-ÊTRE
22/12/2015 02:48 EST | Actualisé 22/12/2015 02:49 EST

Les États-Unis pourraient devenir le prochain pays à bannir les mannequins trop minces

Les mannequins dangereusement minces pourraient bientôt être bannis des passerelles aux États-Unis, selon des chercheurs de l’université Harvard.

Les experts en troubles alimentaires S. Bryn Austin et Katherine Record ont demandé à l’administration américaine qui s’occupe de la santé d’interdire l’embauche de mannequin avec un IMC de moins de 18.

Dans un éditorial, ils soutiennent que cette interdiction pourrait « faire beaucoup pour prévenir des problèmes de santé sérieux chez les jeunes femmes – incluant l’anorexie et la mort de faim ».

Les auteurs notent que l’IMC moyen des mannequins est généralement sous la moyenne recommandée par l’OMS.

« Des mannequins sont morts de faim ou de complications reliées au jeune, des fois juste après être descendues des passerelles », ont-ils écrit.

La France est le dernier pays à avoir adopté une loi qui demande à l’industrie de la mode de s’assurer que les mannequins fournissent un certificat du médecin attestant leur bonne santé.

Le projet en France proposait à l’origine un IMC minimum obligatoire, mais on a finalement décidé de laisser les docteurs décider si un mannequin est trop mince, sur la base de plusieurs critères, dont l’âge, le genre et le corps.

Galerie photo Forbes' Highest-Paid Models 2015 Voyez les images