NOUVELLES
21/12/2015 19:23 EST | Actualisé 21/12/2016 00:12 EST

Le pétrole se reprend en Asie

Les cours du pétrole se ressaisissaient mardi en Asie dans un marché qui attend les données sur l'état des stocks de brut américain.

Le cours du baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en février, dont c'était le premier jour comme contrat de référence, s'appréciait de 29 cents, à 36,10 dollars dans les échanges électroniques en Asie.

Le baril de Brent, référence européenne du brut, également pour livraison en février, prenait 21 cents, à 36,56 dollars.

"Les cours pourraient être en train de se positionner avant la publication de l'état hebdomadaire des stocks américains, qui devraient témoigner d'une hausse", a déclaré Bernard Aw, analyste chez IG à Singapour.

Le marché est plombé par une surabondance générale et les incertitudes sur la demande mondiale. Il plonge encore plus bas depuis début décembre à la suite de la décision par l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) de ne plus se fixer d'objectifs chiffrés.

Le brut a reculé de plus de 60% depuis l'été 2004, lorsqu'il dépassait les 100 dollars le baril.

"C'est une question de parts de marché et de posture", a déclaré à l'agence financière Bloomberg News Jonathan Barratt, analyste chez Ayers Alliance Securities à Sydney.

Lundi à la clôture, le WTI pour livraison en janvier a pris un cent à 34,74 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), après avoir terminé la semaine précédente à son plus bas depuis février 2009.

A Londres, le Brent, a plus souffert, perdant 51 cents à 36,35 dollars, soit son plus bas niveau en fin de séance depuis onze ans.

rc/dan/ev/mf