NOUVELLES
22/12/2015 11:34 EST | Actualisé 22/12/2016 00:12 EST

La Colombie légalise le cannabis à des fins thérapeutiques

Le président colombien Juan Manuel Santos a signé un décret légalisant la culture et la vente de la marijuana à des fins thérapeutiques.

Ce décret régule la culture, la transformation, l'importation et l'exportation du cannabis et de ses dérivés à des fins thérapeutiques.

Le décret « permet l'octroi de licences pour la possession de semences de cannabis, de marijuana, et la culture de cette plante à des fins exclusivement médicales et scientifiques », a déclaré le président Santos lors d'une allocution télévisée.

M. Santos a souligné que la décision plaçait la Colombie à l'avant-garde d'une nouvelle approche pour la réduction des effets néfastes de l'utilisation de drogues sur la santé.

« Autoriser l'usage médicinal du cannabis ne va pas à l'encontre de nos engagements internationaux en matière de contrôle des drogues », a toutefois précisé le président Santos.

La Colombie est le principal producteur mondial de feuilles de coca - qui a également un usage médicinal - et de cocaïne avec environ 442 tonnes en 2014, soit 52 % de plus que l'année précédente, selon l'ONU.

L'usage du cannabis à des fins thérapeutiques était autorisé au pays par une loi de 1986, mais en l'absence de réglementation, la production « légale nationale » n'était pas permise.

Avec ce décret, il sera permis de cultiver au plus 20 pieds de cannabis. La possession pour usage personnel est limitée à 20 grammes. Il est cependant interdit de consommer le cannabis en public et de le commercialiser.

Avant la Colombie, plusieurs pays d'Amérique du Sud, dont le Mexique ou le Chili, avaient testé soit la légalisation soit la décriminalisation.