NOUVELLES
22/12/2015 06:50 EST | Actualisé 22/12/2016 00:12 EST

L'Inde réduit l'âge où une personne peut être jugée comme un adulte

NEW DELHI — Le gouvernement indien a voté mardi pour faire passer de 18 à 16 ans l'âge à laquelle une personne peut être jugée comme un adulte pour des crimes haineux.

Cette décision survient après que la libération de l'un des agresseurs dans un viol collectif fatal commis en 2012 eut suscité la grogne de la population.

L'homme n'avait pas tout à fait 18 ans lorsqu'il a brutalement violé une jeune femme de 23 ans en compagnie de cinq autres hommes dans un autobus au coeur de la capitale indienne. La victime est par la suite décédée à l'hôpital.

Le jeune homme a purgé la peine maximale, soit trois ans passés dans une maison de réforme, et a été libéré dimanche. Quatre hommes reconnus coupables de viol et de meurtre ont été condamnés à mort et ont porté leur cause en appel devant le plus haut tribunal du pays. Un cinquième est décédé en prison.

L'amendement à la loi devra être signé par le président de l'Inde avant d'entrer en vigueur. Les accusés de 16 à 18 ans pourront alors être jugés en tant qu'adultes pour tous les crimes assortis de peines possibles de plus de sept ans de prison. Ces crimes incluent le meurtre, le viol, les enlèvements et les attaques à l'acide.

Les mineurs jugés en tant qu'adultes demeureraient dans une maison de réforme jusqu'à l'âge de 21 ans, puis termineraient de purger leur peine dans une prison régulière.