NOUVELLES
22/12/2015 03:11 EST | Actualisé 22/12/2016 00:12 EST

Jordanie: la Fédération suspend son sélectionneur Paul Put, condamné en Belgique

La Fédération jordanienne de football (FJF) a suspendu son sélectionneur belge Paul Put dans l'attente de la "clarification" de ses démêlés avec la justice belge, a annoncé la FJF mardi dans un communiqué.

La FJF "a décidé de suspendre immédiatement le sélectionneur de l'équipe nationale dans l'attente de clarifications sur sa situation judiciaire en vue de prendre une décision finale", selon le communiqué.

La FJF fait référence à la récente décision de la cour d'appel de Bruxelles dans une affaire de corruption et de truquage de matchs entre 2004 et 2006.

Cette affaire, dans laquelle étaient prévenues quatorze personnes (agents de joueurs, dirigeants de clubs, joueurs, entraîneurs), a fait l'objet d'une décision le 17 décembre de la cour d'appel de Bruxelles qui a confirmé une peine de deux ans de prison à l'encontre de M. Put, infligée en première instance en 2014, mais cette fois sans sursis, selon l'agence de presse belge Belga.

Les juges, qui ont ordonné l'"arrestation immédiate" de M. Put, ont estimé que l'entraîneur belge avait permis à un homme d'affaires chinois de corrompre des joueurs du club de Lierse, lorsqu'il en était l'entraîneur. L'homme d'affaires en question est un personnage central d'un système de corruption mis en place dans le milieu du football belge entre 2004 et 2006 et mis au jour par la justice belge.

Agé de 59 ans, Put a entraîné principalement Lokeren et Lierse en Belgique, avant d'être condamné à la radiation à vie pour avoir truqué des matchs. Sa peine avait été réduite à trois ans de suspension en appel.

Après ces trois années de suspension, le Belge a entamé une nouvelle carrière en Afrique où il a entraîné la Gambie de 2008 à 2011 puis le Burkina Faso de mars 2012 à février 2015. Put avait signé en juin un contrat d'un an à la tête de la sélection jordanienne.

kt-ila/cds/mam/ig