NOUVELLES
22/12/2015 05:12 EST | Actualisé 22/12/2016 00:12 EST

« Je continuerai d'avancer, une journée à la fois », soutient le député Mauril Bélanger

Malgré la maladie, le député d'Ottawa-Vanier, Mauril Bélanger, compte demeurer actif durant la prochaine session législative et s'engage à rester présent sur le terrain. Dans une communication écrite, il trace son bilan de 2015 et précise les dossiers qu'il continuera de défendre en 2016.

Il rappelle notamment avoir dû retirer sa candidature comme président de la Chambre des communes, à la suite de son diagnostic de sclérose latérale amyotrophique (SLA) ou maladie de Lou Gherig.

M. Bélanger remercie tous ceux qui ont « fait campagne en [son] nom », « dont des collègues issus de tous les partis ». Pour la suite des choses, il souhaite devenir en quelque sorte un ambassadeur de cette maladie incurable.

« C'est dans cet état d'esprit que je continuerai d'avancer, une journée à la fois », note le député.

Mauril Bélanger rappelle également avoir été « profondément touché » lorsque les députés l'ont nommé président honoraire d'un jour de la Chambre des communes. « J'ai hâte de servir ma journée dans le fauteuil du président », écrit-il.

Les dossiers phares de 2016

Parmi les dossiers qui ont marqué 2015, le député d'Ottawa-Vanier, souligne le réaménagement de l'ancienne base aérienne Rockcliffe, un projet qu'il appuie et qui pourrait créer 5000 emplois.

« Les terrains devraient être mis à la disposition des constructeurs en 2016; le premier pâté de maisons devrait être achevé et habitable en 2017, juste à temps pour les célébrations du 150e anniversaire du Canada », note-t-il.

De plus, Mauril Bélanger souhaite concrétiser l'Allée des premiers ministres, qui transformerait la rue Laurier en une place « célébrant le passé du Canada et [...] son avenir. »

Il compte également redéposer en janvier son projet de loi modifiant l'hymne national - défait en deuxième lecture. Il souhaite modifier deux mots dans la version anglaise, afin « d'inclure les Canadiennes ». Ainsi, « True patriot love in all thy sons command » deviendrait « True patriot love in all of us command ».

À ces priorités pour 2016 s'ajoutent « l'élimination des camions lourds au centre-ville grâce à un éventuel tunnel », le maintien du service postal à domicile, la lutte pour des logements abordables ainsi qu'un « traitement juste et respectueux pour les fonctionnaires ».