NOUVELLES
22/12/2015 03:50 EST | Actualisé 22/12/2016 00:12 EST

Groupes terroristes en Syrie: consensus sur Al-Nosra et l'EI (Jordanie)

Le ministre jordanien des Affaires étrangères a fait état d'un "consensus absolu" dans le groupe des 17 pays du Groupe de soutien à la Syrie pour classer le groupe Etat islamique (EI) et le Front Al-Nosra, affilié à Al-Qaïda, comme "groupes terroristes".

"En dépit de leurs divergences sur d'autres questions, il y avait un consensus absolu entre tous les pays réunis (vendredi à New York) sur le fait que Daech (acronyme en arabe de l'EI) et le Front Al-Nosra sont terroristes", a déclaré Nasser Judeh, dont le pays est chargé de "coordonner" l'établissement d'une liste des groupes terroristes en Syrie.

Dans une interview à la chaîne privée jordanienne Roya TVM lundi soir, M. Judeh a reconnu qu'il y avait en revanche des "divergences" sur la classification d'autres groupes.

La liste doit établir les groupes considérés comme terroristes qui seront exclus des négociations de paix en Syrie.

Les 17 pays du Groupe de soutien ont soumis des listes différentes comprenant entre 10 et 20 noms. Certains pays arabes comme l'Arabie Saoudite soutiennent des groupes armés sunnites, tandis que des alliés du président syrien Bachar al-Assad appuient des milices chiites, selon des responsables américains et russes.

Pour la première fois en près de cinq ans de conflit, les 15 membres du Conseil de sécurité ont adopté samedi à l'unanimité, y compris la Russie, une résolution qui établit une feuille de route pour une solution politique.

Outre des négociations opposition-régime et un cessez-le-feu, le texte prévoit un gouvernement de transition dans les six mois et des élections dans les 18 mois.

Les prochaines discussions doivent se tenir début 2016 à Genève sous l'égide de l'ONU.

kt/ila/jri