NOUVELLES
22/12/2015 05:47 EST | Actualisé 22/12/2016 00:12 EST

Euro-2016 - Allemagne - Löw: la Mannschaft marquée pour longtemps par les attentats de Paris

Les joueurs de l'équipe d'Allemagne resteront marqués "encore un long moment" par les attentats de Paris du 13 novembre, ce qui nécessitera une préparation adaptée pour l'Euro-2016 en France, a jugé mardi le sélectionneur Joachim Löw.

"Chacun d'entre nous porte en lui les événements terribles de Paris et cela vraisemblablement encore un long moment", a déclaré Löw dans un entretien à la radio allemande publique Bayerische Rundfunk.

"Et je crois que nous devrons en parler avec l'équipe en mars, nous préparer un peu et nous ajuster car nous jouerons à Paris dans la phase préliminaire à deux reprises et nous ne devons pas amener avec nous les mauvais souvenirs", a-t-il jugé.

Le soir du 13 novembre, la Mannschaft disputait un match amical face à la France au Stade de France quand trois kamikazes se sont fait exploser aux alentours de l'enceinte sportive. Le match avait été poursuivi jusqu'au coup de sifflet final pour éviter un mouvement de panique des spectateurs.

Abasourdi, Joachim Löw était apparu quelques jours plus tard devant la presse au bord des larmes et exprimé sa peine et son désarroi après ces attentats, les pires jamais commis sur le sol français.

"Il m'a fallu deux ou trois jours pour retrouver une vie normale entre guillemets", a-t-il expliqué au micro de la radio bavaroise.

Après ces événements tragiques et l'annulation, quelques jours plus tard, d'un match de l'équipe d'Allemagne à Hanovre pour des raisons de sécurité, il a précisé avoir eu des discussions avec des membres de sa famille et avec le psychologue de l'équipe nationale, Hans-Dieter Hermann, "qui est (...) d'une grande aide".

Lors de l'Euro-2016, les hommes de "Jogi" Löw doivent disputer le 16 juin un match face à la Pologne au Stade de France. Une autre rencontre, face à l'Irlande du Nord cinq jours plus tard, aura, elle, lieu au Parc de Princes.

Les attentats de Paris ont fait 130 mors et des centaines de blessés.

yap/alf/mam