NOUVELLES
22/12/2015 12:08 EST | Actualisé 22/12/2016 00:12 EST

Des milliers de prisonniers libérés trop tôt à cause d'une erreur informatique

WASHINGTON — Plus de 3000 prisonniers à Washington ont été libérés plus tôt que prévu depuis 2002 à cause d'une erreur des services correctionnels de l'État.

Lors d'une conférence de presse, mardi, le gouverneur Jay Inslee a annoncé qu'il avait demandé que l'on commence immédiatement à corriger le problème de longue date.

Les autorités ont expliqué qu'un jugement de la Cour suprême de l'État datant de juillet 2002 exigeait que les services correctionnels appliquent les «crédits» pour bonne conduite obtenus dans les prisons de comtés aux peines de pénitencier. Une erreur de programmation a cependant fait en sorte que des prisonniers ont reçu une trop grande quantité de ces crédits.

Une analyse a permis de constater que jusqu'à 3200 détenus ont ainsi été libérés trop tôt, en moyenne 49 jours avant leur date de libération prévue. Selon un jugement précédent de la Cour suprême, la majorité des détenus touchés n'auront pas à retourner en prison.

M. Inslee a demandé aux agents correctionnels de cesser de libérer les détenus touchés par le problème technique jusqu'à ce qu'un calcul manuel puisse être fait afin de s'assurer que le prisonnier sort à la date prévue. La faille du logiciel devrait être réparée d'ici le début de janvier.

Le gouverneur a également dit que deux procureurs fédéraux à la retraite allaient mener une enquête indépendante afin de déterminer pourquoi autant de temps s'est écoulé avant que le problème ne soit découvert et réglé.