NOUVELLES
22/12/2015 09:16 EST | Actualisé 22/12/2016 00:12 EST

Côte d'Ivoire: 800 millions de dollars de la Chine pour financer l'électrification de villages

La Chine a octroyé une enveloppe de plus de 800 millions de dollars à la Côte d'Ivoire pour développer et réhabiliter son réseau électrique et à terme raccorder 500 localités, a annoncé mardi le Premier ministre Daniel Kablan Duncan.

La contribution chinoise porte sur un montant total de "812,67 millions de dollars (environ 750 millions d'euros) dont un prêt de 777,67 millions et un don de 35 millions", a précisé M. Duncan lors de la cérémonie de signature du contrat de partenariat.

Le coût global du projet est estimé à 853,6 millions de dollars pour une durée de 36 mois, et l'Etat ivoirien participe à hauteur de 40,93 millions de dollars, a-t-il ajouté.

Ce financement est destiné à "la réalisation de 1955 km de ligne à haute-tension ainsi que l'électrification rurale de 500 localités", a indiqué le Premier ministre. Le projet prévoit également la construction de 13 postes de transformation de l'électricité et la réhabilitation de 14 postes existants.

"Il s'agit de mettre à la disposition des populations une énergie abondante, de bonne qualité, à moindre coût et accessible à tous", a assuré M. Kablan Duncan.

"C'est un projet phare de la coopération sino-ivoirienne", s'est réjoui pour sa part l'ambassadeur de Chine en Côte d'Ivoire, Tang Weibin.

La Chine "se positionne comme le troisième fournisseur de la Côte d'Ivoire", a ajouté M. Duncan, avec une hausse de 64% du volume d'échanges entre 2010 et 2014 (471 millions d'euros à 847 millions d'euros).

Pékin est engagé dans de nombreux projets dans le pays, notamment la construction du barrage hydroélectrique de Soubré (ouest), estimé à environ 382 millions d'euros. Le montant total des financements actifs s'élève à 919,26 milliards FCFA (environ 1,4 milliard d'euros).

La production nationale d'électricité est estimée à environ 2.000 mégawatts. Abidjan ambitionne atteindre le double d'ici 2020 pour satisfaire une demande toujours croissante.

Le président Alassane Ouattara, réélu en octobre, avait promis lors de la campagne électorale l'électrification de tous les villages du pays.

Première puissance économique d'Afrique de l'Ouest francophone, la Côte d'Ivoire est engagée dans la reconstruction de son réseau depuis la fin de la crise post-électorale meurtrière de 2010-2011.

Les autorités projettent d'investir 18 milliards de dollars (environ 16 milliards d'euros) dans le secteur d'ici 2030, financés en grande partie par le secteur privé.

eak/cyj