NOUVELLES
22/12/2015 05:02 EST | Actualisé 23/12/2015 05:32 EST

Le projet d'un Club Med dans Charlevoix est abandonné

Johner Images via Getty Images

Le projet d'un Club Med au Massif de Charlevoix ne verra pas le jour. Après trois ans de pourparlers, le Groupe Le Massif confirme que cette option est définitivement écartée à Petite-Rivière-Saint-François.

Dans un communiqué publié mardi matin, Le Massif souligne qu'il a été impossible d'en venir à une entente sur un point « essentiel » concernant le partage des risques financiers. La direction du Groupe n'a pas voulu commenter davantage l'échec de ce partenariat.

Au début décembre, Club Med Canada avait de son côté affirmé que le projet était encore bien vivant. La directrice du marketing pour le pays, Amélie Brouhard, qualifiait les délais de « normaux » pour un projet de cette envergure.

Club Med Canada souhaitait investir 100 millions de dollars pour implanter un village de ski au Massif de Charlevoix et construire un complexe hôtelier de 300 chambres.

Déception dans Charlevoix

La région de Charlevoix comptait sur ce projet majeur pour développer son offre touristique. Le président de la Chambre de commerce de Charlevoix, Julien Dufour, n'a pas caché sa déception.

Il ne perd pas espoir toutefois de voir d'autres investisseurs démontrer de l'intérêt. M. Dufour se dit aussi rassuré sur le sérieux de la démarche du Groupe Le Massif et de l'actuel président du conseil d'administration, Daniel Gauthier.

« Il y a du positif à travers tout ça. Il y avait un élément de risque qui n'était pas acceptable aux yeux des gens du Massif. Et ça d'une certaine façon, c'est rassurant dans la mesure où on se rend compte que ces gens-là gèrent leur business de la façon dont elle doit être gérée. »

Des promoteurs qui flairaient les bonnes affaires avec la venue du Club Med sont aussi inquiets. Pierre Gingras du Domaine du Massif a vendu 115 terrains à proximité de la montagne depuis 2008. Les ventes ont beaucoup diminué ces dernières années.

« La présence du Club Med durant l'été, ça aurait été de quoi qui aurait facilité le fameux quatre saisons. Parce que l'été ici c'est très beau, mais point de vue activités économiques, il n'y a pas grande chose qui se passe. »

Le Groupe Le Massif affirme se tourner vers de nouvelles avenues pour poursuivre son développement. Le Massif a reçu environ 65 millions de dollars en subventions gouvernementales au fil des années.

Galerie photo 10 arrêts pour un voyage gourmand dans Charlevoix Voyez les images
Galerie photo La Semaine de relâche dans Charlevoix Voyez les images