NOUVELLES
22/12/2015 08:03 EST | Actualisé 22/12/2016 00:12 EST

Cinq suspects arrêtés pour des vols de camions blindés près de Montréal

MONTRÉAL — Après avoir mené une vaste enquête, la police de Montréal a mis la main au collet, mardi, de cinq hommes qui auraient commis six vols de camions blindés dans la région métropolitaine depuis 1999.

Les suspects, qui faisaient l'objet de mandats d'arrestation pancanadiens, comparaîtront mercredi au palais de justice de Montréal.

Le premier vol attribué au groupe de criminels a été commis en septembre 1999 aux Galeries des Sources à Dorval.

Les suspects auraient ensuite sévi à plusieurs endroits dans la grande région de Montréal de 2011 à janvier dernier. Le dernier vol attribué aux malfaiteurs a été perpétré sur la rue Van Horne à Montréal en janvier 2015.

Les suspects auraient également tenté de passer à l'action sur l'avenue Dorval, à Dorval, en août 2014; une tentative de vol qui a avorté.

Walter Butt, 54 ans, Paul Thomas Bryntwick, 64 ans, David Stachula, 47 ans, Serge Fournier, 64 ans, et Gary Marsden, 63 ans, font face à une soixantaine de chefs d'accusation.

Ils devront notamment répondre à des chefs de vol qualifié, complot de vol qualifié, enlèvement, séquestration, recel, décharge d'une arme à feu et introduction par effraction.

Le 21 août 2014, des hommes déguisés avec des costumes d'Halloween s'en étaient pris à un camion de Garda sur le boulevard Taschereau à Brossard. Les convoyeurs avaient été désarmés, puis aspergés de poivre de Cayenne par les voleurs qui avaient fui avec une importante somme d'argent.

Quelques semaines plus tard, le 29 octobre 2014, un fourgon blindé de la firme Garda avait été attaqué par des malfrats armés et cagoulés, sur la rue Masson à Montréal. Les convoyeurs avaient été neutralisés avant que les voleurs prennent la fuite avec un sac rempli d'argent.

Plusieurs perquisitions ont été menées mardi dans la grande région de Montréal, de Toronto et d'Ottawa.

L'enquête a été menée par le Service de police de la Ville de Montréal, en collaboration avec la Sûreté du Québec.

Le Peel Regional Police, le Service de police d'Ottawa et le Service de police de l'agglomération de Longueuil ont également appuyé les enquêteurs.