NOUVELLES
22/12/2015 17:31 EST | Actualisé 22/12/2016 00:12 EST

Chine: 2 survivants retirés du glissement de terrain de Shenzhen survenu 70 heures plus tôt (pompiers)

Deux survivants et une autre personne décédée ont été retirés mercredi de l'énorme glissement de terrain survenu dimanche à Shenzhen, qui a enseveli plus de 70 personnes, ont annoncé en ligne les pompiers chinois.

L'un des deux miraculés a été transporté à l'hôpital et le second, grièvement blessé, était encore en cours d'extraction dans la matinée de mercredi, selon les pompiers.

Le survivant transporté à l'hôpital, Tian Zeming, est âgé de 19 ans et se trouve en condition stable mais doit passer sur la table d'opérations chirurgicales, a indiqué le directeur de l'hôpital où il est traité, M. Wang Guangming, cité par l'agence Chine nouvelle.

Après quelque 70 heures passées sous l'énorme masse de terre, le jeune homme a été sauvé par les hommes de la police armée vers 06H30 (23H30 mardi), après avoir apparemment bénéficié d'une poche d'oxygène dans un bâtiment enseveli.

Il avait été localisé quelques heures plus tôt dans une "petite salle" d'un bâtiment non identifié où il avait pu être alimenté en oxygène et recevoir des perfusions intraveineuses de la part des pompiers, a indiqué l'agence officielle citant un secouriste.

Aucun détail n'était encore disponible sur les conditions dans lesquelles a été extrait le deuxième survivant.

Un deuxième corps a aussi été retiré des décombres vers 10H00 mercredi, a indiqué sur son site internet un quotidien local de Shenzhen.

Un premier corps avait été retiré mardi de l'énorme amas de boue qui a enseveli dimanche une zone industrielle en périphérie de Shenzhen (sud de la Chine).

Selon un décompte officiel actualisé mardi par les autorités, 76 personnes étaient portées disparues dans cette nouvelle tragédie industrielle. Quelque 70 personnes, pour la plupart des travailleurs migrants venus d'autres régions, seraient donc encore ensevelies sous les décombres et la boue.

Quelque 3.000 sauveteurs --pompiers, militaires et secouristes--, utilisant des dizaines de pelleteuses, des "détecteurs de vie" et 30 chiens renifleurs, ont été mobilisés pour les secours.

Le maire adjoint de la ville, Liu Qinsheng, a évalué à 38 hectares --la superficie d'environ 60 terrains de football-- l'étendue recouverte par la masse de terre, d'une bonne dizaine de mètres de hauteur.

bur-ple/jug/plh