NOUVELLES
22/12/2015 05:28 EST | Actualisé 22/12/2016 00:12 EST

Cédrika Provencher : de moins en moins de policiers participent aux recherches

Une quinzaine de policiers ont repris les recherches mardi en bordure de l'autoroute 40, à Trois-Rivières, là où les ossements de Cédrika Provencher ont été retrouvés le 11 décembre dernier. La Sûreté du Québec (SQ) évalue la possibilité de cesser les recherches mardi en fin de journée ou mercredi.

La SQ ne veut pas préciser les effectifs déployés sur le terrain cette semaine. La semaine dernière, 200 policiers ont pris part aux recherches; les effectifs avaient été réduits à 50 pendant le week-end et semblent encore avoir diminué depuis.

Quatre autocars de la SQ sont stationnés sur les lieux de recherche mardi. Les policiers sont arrivés sur le terrain plus tard que lors des dernières journées de recherches.

Le travail des policiers est plus compliqué en raison des 5 centimètres de neige et du verglas qui sont tombés sur le secteur lundi soir.

Les policiers sont présents dans ce boisé en bordure de l'autoroute 40 depuis près d'une semaine et demie, soit depuis qu'un trio de chasseurs ait fait la macabre découverte du crâne de Cédrika Provencher.

La Sûreté du Québec n'a émis aucun commentaire sur l'avancement des recherches ou de l'enquête, qui a été rouverte à la suite de la récente découverte. Elle a toutefois dit qu'elle avait reçu plus de 200 appels du public dans les derniers jours.

Avec les informations de Pierre Marceau.