NOUVELLES
22/12/2015 10:41 EST | Actualisé 22/12/2015 10:41 EST

Le Canadien s'incline 2-1 contre le Wild

Bruce Kluckhohn via Getty Images
ST. PAUL, MN - DECEMBER 22: (L-R) Mikael Granlund #64, Erik Haula #56, Jason Pominville #29, and Marco Scandella #6 of the Minnesota Wild celebrate after scoring a goal against the Montreal Canadiens during the game on December 22, 2015 at the Xcel Energy Center in St. Paul, Minnesota. (Photo by Bruce Kluckhohn/NHLI via Getty Images)

Vaincu à ses quatre derniers départs, le Tricolore n'a pas pu offrir de victoire à ses partisans en guise de cadeau de Noël. Le Wild l'a vaincu 2-1 mardi soir à Saint Paul.

Le Canadien a bien commencé la rencontre en exerçant de la pression en territoire adverse.

Lors d'une belle incursion, Nathan Beaulieu s'est porté à l'attaque et a bien failli déjouer Darcy Kuemper d'un puissant tir.

Pominville marque

Mais comme on l'a vu à tant de reprises au cours des dernières semaines, ce sont les adversaires du Tricolore qui se sont tout d'abord inscrits au pointage.

À 12:38 au premier tiers, Alexei Emelin a commis une bourde dans sa zone en donnant la rondelle à Mikael Granlund, qui a dégainé sur Mike Condon.

Le gardien a donné un retour et Jason Pominville en a profité; le numéro 29, qui était dos au jeu, a tournoyé sur lui-même pour tirer sur Condon, qu'il a battu.

Tomas Fleischmann a été chassé pour deux minutes en fin d'engagement, mais le CH a tenu le coup.

Notons que Tom Gilbert a quitté le match en première période. Le Canadien a fait savoir qu'il avait été blessé au bas du corps et qu'il ne reviendrait pas au jeu.

Max Pacioretty a obtenu une excellente occasion d'égaler la marque en début de deuxième période.

Bien posté devant Kuemper, le capitaine s'est fait servir une belle passe de David Desharnais, qui était derrière le filet, mais le portier du Wild a eu le dernier mot.

Le Bleu-blanc-rouge n'a rien fait de très convaincant pendant son premier avantage numérique de la rencontre, à mi-chemin à la période médiane.

Hormis quelques étincelles en attaque, notamment de la part d'Alex Galchenyuk, le reste du deuxième tiers a donné lieu à du jeu plutôt anémique du côté du CH.

Coyle double l'avance du Wild

Lars Eller et Nathan Beaulieu s'en voudront certainement sur le deuxième but du Wild, marqué par Charlie Coyle à 4:55 en troisième période.

Après un revirement causé par le Danois à sa propre ligne bleue, Charlie Coyle a récupéré la passe de Nino Niederreiter pour filer à la droite de Condon, qu'il a trompé d'un tir précis dans le coin supérieur gauche. Coyle s'est facilement défait de la couverture de Beaulieu sur le jeu.

Battus 5-1 contre les Predators lundi, les hommes de Michel Therrien sont désespérément à la recherche d'un gain.

Rappelons que la dernière fois que le Canadien a aligné cinq défaites, c'était en février 2012.

Si le Bleu-blanc-rouge connaît une période difficile, notamment en raison de sa panne sèche en attaque, il peut se consoler : le Wild est lui aussi aux prises avec quelques problèmes dernièrement.

Les représentants du Minnesota ont en effet perdu leurs deux derniers matchs, où ils n'ont marqué que cinq buts au total.

L'année dernière, le Wild et le Tricolore avaient chacun remporté un des deux affrontements entre les deux équipes.

Galerie photo Des célébrations de la coupe Stanley à Montréal Voyez les images