NOUVELLES
18/12/2015 03:19 EST | Actualisé 18/12/2015 03:19 EST

Masha des Pussy Riot au sujet de Trump : On riait bien pendant la montée au pouvoir de Poutine, nous aussi

La campagne menée par Donald Trump afin d'être investi comme candidat républicain est peut-être une bonne blague pour beaucoup, mais personne ne va rire s'il réussit vraiment à être élu président des États-Unis.

C'est ce que pense Maria Alekhina, mieux connue comme Masha des Pussy Riot.

Elle a notamment réagi au témoignage du président de son pays, Vladimir Poutine, selon qui Trump est un homme « brillant ». « Quand Poutine a brigué un premier mandat, et même un deuxième, personne (en Russie) ne le prenait au sérieux. Tout le monde blaguait à ce sujet. Et personne ne pouvait s'imaginer que, cinq ou six ans plus tard, nous serions en guerre avec l'Ukraine, en processus d'annexion de la Crimée et pris avec des problèmes en Syrie », a-t-elle expliqué au Huffington Post.

Pour Alekhina, il est loin d'être impossible que Trump transforme sa campagne surprenante en victoire présidentielle, ce qui serait « une triste réalité », ajoute-t-elle.

L'activiste demande aussi aux médias de faire attention à la couverture donnée à Trump. « Il faut vraiment se questionner avant de donner un micro et une chance de parler à des gens comme Donald Trump. (...) Suivre et commenter chacun de ses mots n'est vraiment pas la meilleure idée du monde. »

Alekhina, qui, en tant que membre des Pussy Riot, participe en ce moment au spectacle « Recycling Religion » à New York, a offert ce conseil aux Américains : « Si vous voulez avoir dans votre pays votre propre Poutine, votez pour Trump. »

Cet article initialement publié sur le HuffPost États-Unis a été traduit de l'anglais.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Des célébrités avec les cheveux de Donald Trump Voyez les images