Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Un nouvel emplacement pour le Monument aux victimes du communisme

La ministre du Patrimoine canadien, Mélanie Joly, a annoncé, jeudi, que le controversé projet de Monument aux victimes du communisme verrait le jour au Jardin des provinces et des territoires, sur le boulevard de la Confédération, à Ottawa.

À l'origine, ce monument devait être construit sur une parcelle de terrain libre, entre la Cour suprême et l'immeuble qui abrite Bibliothèque et Archives Canada, sur la rue Wellington.

Le nouvel emplacement est situé à l'extrémité ouest du boulevard de la Confédération, à l'angle des rues Wellington et Bay.

Le design du monument sera également revu et une consultation aura lieu à ce sujet.

La ministre a expliqué que ce changement est survenu à la suite de consultation avec différents intervenants et experts internationaux. Il résulte d'un consensus clair pour un nouveau site, a précisé la ministre.

En conférence de presse, Mme Joly a répété que le processus entamé sous le gouvernement conservateur avait été trop « politique » dans ce dossier.

Le choix du nouvel emplacement doit être soumis à la Commission de la capitale nationale (CCN) pour approbation. Il devrait voir le jour avant 2018.

Avant leur arrivée au pouvoir, les libéraux avaient émis des réserves quant à l'emplacement initial du monument.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.