Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Conduite avec les facultés affaiblies: Tommy Lacasse connaîtra son sort aujourd'hui

La Cour suprême se prononcera ce matin sur la réduction de peine accordée par la Cour d'appel à Tommy Lacasse, le jeune Beauceron condamné en juin 2013 à la prison pour conduite avec les facultés affaiblies causant la mort.

Le jeune homme avait été condamné en première instance à une peine de 6 ans et demi de prison. Or, en mai 2014, la Cour d'appel du Québec s'est rendue aux arguments de la défense et a réduit la peine à 4 ans de prison. L'interdiction de conduire qui lui avait été imposée est aussi passée de 11 ans à 8 ans.

Le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP), qui souhaite que la première peine soit rétablie, a porté la cause devant la Cour suprême. Les arguments des deux parties ont été entendus en mai dernier.

La décision que la Cour suprême doit rendre jeudi balisera les peines imposées dans les causes de conduite avec les facultés affaiblies causant la mort.

Le 17 juin 2011, Tommy Lacasse a perdu la maîtrise de son véhicule dans une courbe à Sainte-Aurélie en Beauce. Ses amies, Nadia Pruneau, âgée de 18 ans, et Caroline Fortier, 17 ans, ont perdu la vie dans l'accident.

L'enquête a démontré que Tommy Lacasse, qui avait 18 ans au moment des faits, avait consommé de l'alcool avant de prendre le volant. Il avait abordé la courbe à une vitesse de 130 km/h, alors que la vitesse permise y est de 75 km/h.

INOLTRE SU HUFFPOST

15 trucs pour éviter de trop boire

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.