Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

L'adolescent montréalais accusé de terrorisme attend son verdict

Le jeune Montréalais de 15 ans qui fait face à deux chefs d'accusation liés à des activités terroristes connaîtra le verdict du juge ce matin devant la Chambre de la jeunesse de la Cour du Québec de Montréal.

Arrêté le 17 octobre 2014, l'adolescent, aujourd'hui âgé de 16 ans, est soupçonné par la GRC d'avoir perpétré un vol qualifié afin de quitter le Canada pour « participer aux activités d'un groupe terroriste à l'étranger ».

C'est le père de l'adolescent qui a averti les policiers lorsqu'il a découvert l'arme ayant servi à commettre le vol et un butin de quelque 2000 $. Le père de l'adolescent a également remis un papier - avec un numéro de téléphone qui lui était inconnu - découvert dans les poches de son fils.

L'enquêteur de la GRC a révélé en Cour que le numéro de téléphone s'est avéré être celui de Martin Couture-Rouleau, l'homme qui a tué un militaire à Saint-Jean-sur-Richelieu en octobre 2014.

C'est la première fois qu'une accusation est portée en vertu d'une disposition de la Loi sur la lutte contre le terrorisme, adoptée par Ottawa en 2013, et qui stipule qu'une personne qui quitte ou qui entend quitter le Canada dans le but de commettre un acte terroriste à l'étranger peut être accusée.

L'adolescent, qui demeure détenu en attendant le verdict, risque une peine de trois ans de prison s'il est reconnu coupable des chefs d'accusation liés au terrorisme.

Quant à sa peine pour le vol qualifié, pour lequel il a plaidé coupable, il la connaîtra en janvier prochain.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.